Accueil > Plans et Tutoriels > Chtit-bine

Chtit-bine

Chtit-bine

En provenance du NÔoord, voici un lit de désherbage polyvalent conçu par des français et des belges !

CLIQUEZ POUR TÉLÉCHARGER LES DERNIÈRES VERSIONS DES PLANS

Historique

La co-conception de la Chtit-bine commence en avril 2016, lors d’une réunion organisée par le GABNOR, avec des maraîchers du Nord et l’Atelier Paysan. L’idée étant de concevoir un lit de désherbage automoteur, pour pouvoir rendre le désherbage manuel plus ergonomique et confortable. Lors d’une rencontre des mêmes acteurs en Belgique autour d’un porte-outil autoconstruit et automoteur électrique, mi-octobre 2016, la décision est prise de faire un outil polyvalent : un porte outil pouvant accueillir soit des banquettes pour faire lit de désherbage soit différents outils de binage ou travail du sol léger, montés sur des cadres. Un outil bivalent pour biner voit le jour : c’est la Chtit-bine.

Le prototypage se fait en deux sessions qui se déroulent dans le Nord, mi-février (une semaine) et mi-mars 2017 (3 jours). Les deux prototypes ainsi finalisés sont en test dès avril 2017 dans des fermes du Nord.

Caractéristiques

L’outil revient à 2500-3000€ HT, suivant les moyens d’approvisionnement choisis. Grâce au variateur du moteur, à la boîte de vitesse de motoculteur et à la boîte de vitesse par friction (autoconstruite) : l’outil possède une amplitude de vitesse d’un rapport 1 à 50, de 2m/min à 6km/h ! La direction et le contrôle de la vitesse peuvent se faire depuis le poste de conduite assis ou depuis les banquettes de désherbage manuel. L’alimentation électrique se fait via 4 batteries de traction 12V-50Ah, rechargées par deux panneaux solaires de 210W chacun, le moteur est le même que celui de l’Aggrozouk : moteur de vélo électrique de 1.2-1.5 kW. Le système de cadre d’outil/banquettes est monté sur parallélogramme, dont le relevage assistée par des ressorts se fait depuis le poste de conduite assis. La gamme d’outils autoconstruit à monter sur les cadres est déjà assez fournie, grâce aux travaux du groupe de développement de l’Aggrozouk : une synergie de partage va ainsi voir le jour entre les utilisateurs de la Chtit-bine et de l’Aggrozouk.

Améliorations

Plusieurs idées ont déjà émergé pour une version 2 de l’outil, notamment sur un système de bridage des cadres porte-outils pour que leur changement soit faisable en quelques secondes (type triangle d’attelage).

DOCUMENTS A TÉLÉCHARGER

SOUTIENS

Ces travaux bénéficient du soutien financier de l’Europe et du Réseau Rural National, par le biais de la Mobilisation Collective pour le Développement Rural coordonnée par l’Atelier Paysan sur "L’innovation par les Usages, un moteur pour l’agroécologie et les dynamiques rurales" (2015-2018), dont la FNCUMA, la FADEAR, l’InterAFOCG, AgroParisTech et le CIRAD sont partenaires. Leur contenu sera régulièrement mis à jour tout au long du projet.

Lien vers la page "nos partenaires" : http://www.latelierpaysan.org/Nos-partenaires

LICENCE LIBRE

L’ensemble de cet article, des explications, des photos et des plans livrés sont accessibles à tous. Ils sont diffusables et modifiables à condition que vous mentionniez la paternité de l’œuvre (L’Atelier Paysan), et que vous apposiez sur tout document reprenant ces éléments la même licence utilisée par nos soins, à savoir la Creative Commons BY NC SA.

CONTRIBUTIONS

  • Le GABNORD
  • Romuald Botte
  • Klaas Ysebaert
  • Guillaume Pinte
  • Philippe Delfosse
  • Bertrand Devienne
  • Agnès Kindt
  • Samuel Cornee
  • Le collectif Farming Soul