Accueil > Plans et Tutoriels > Épandeur à fumier / compost

Épandeur à fumier / compost

Épandeur à fumier / compost

Page mise à jour le 23/08/2022
En cours de développement, n’est pas disponible en formation pour l’instant sauf formation spécifique ! Permet d’épandre soit du compost végétal soit du fumier "composté" sur les planches maraichères.

Fabrication :

TechnicitéBesoin en outillage spécifiqueAccès aux plansAvancement de l’outil
Matériel de base

Fraise à chanfreiner diam 30 mm
Clé BTR de 14 mm
plans_epandeur_v1.pdf
Améliorations à venir

Réalisation de l’outil en formation :

Nbe de participant-e par outilPré-requis ?Durée de la formationPlus d’infos ?Info de transport
(pour choix du véhicule)
2Aucun5 jour(s)L’outil est disponible en formation mais toujours en phase d’évolution ! Certains pièces ont besoin de précision dans leur assemblage et le montage final est délicat.
Dimensions chassis principal :
120 : 135x80x80cm

Poids total :
415 kg

Prix de l’outil

Le prix de l’outil dépend souvent des options, modules et accessoires choisis, mais aussi de la manière dont on souhaite le fabriquer (formation / kit brut / kit à souder).
Ainsi, pour avoir une idée affinée du prix de l’outil souhaité, allez remplir votre panier sur le catalogue en ligne. Ce qui pourra aboutir à une demande de devis.

Voir cet outil dans le catalogue (pour affiner le coût en temps réel).
Remarque : les tarifs sur le catalogue en ligne sont mis à jour quotidiennement et suivent le prix des matières premières. Leur évolution est régulière et pas tout à fait dépendante de notre volonté.

Comment je finance mon outils / ma formation ?
- Aide pour le financement d’outil(s)
- Aide pour le financement de la formation


CLIQUEZ POUR TÉLÉCHARGER LES DERNIÈRES VERSIONS DES PLANS

Cette page présente la toute première version d’un épandeur à fumier/compost pour le maraîchage, un outil prototypé depuis 2019 par l’Atelier Paysan.

Tel qu’il est présenté ici, cet outil n’est pas encore adapté pour une reproduction en autonomie dans les fermes.
Des retours de terrain et de nouvelles évolutions sont encore nécessaires, et devraient arriver dans les mois à venir. Si le développement de cet outil vous intéresse, que vous souhaitez vous y impliquer ou simplement en apprendre plus, vous trouverez toutes les informations dans cette page pour creuser le sujet.

Si le sujet vous intéresse, n’hésitez pas à nous contacter directement !

separateur



Contexte et historique

En agriculture bio, il est indispensable d’entretenir la fertilité de ses sols par l’apport de matière organique externe (fumiers, composts). La mise en œuvre pratique n’est pas toujours aisée : nombreux sont les paysans qui épandent à la main, et qui nous sollicitent régulièrement pour trouver des solutions autre que la brouette et le croc… sans se ruiner, et potentiellement, pour le plein champ comme pour les serres.

Joseph, au fil de ses pérégrinations, et en s’inspirant de modèles vus chez des paysans, a mis au point un premier prototype d’épandeur tracté autoconstruit.


Présentation générale

L’épandeur à fumier/compost est un outil à benne basculante, attelé au tracteur via un triangle d’attelage.

Le débit, réglé par un système de trappe, permet d’épandre entre 20 et 35t/ha.
Le volume de celle-ci est de 0,8m3, soit à peu près 500 kg de compost de fumier.

Le poids de l’outil à vide étant de 415 kg, l’ensemble dépasse les 900kg, et nécessite donc un bon tracteur devant, avec contre-poids.


Principe de fonctionnement

En images :

  • On baisse la benne :

  • On charge en reculant dans le tas :

  • On transporte la benne sur site :

  • On pose la benne et on épand :


En vidéo :


Caractéristiques techniques


Châssis et stabilité

Le chassis présente « classiquement » un triangle d’attelage. Des béquilles relevable à l’avant et escamotables à l’arrière permettent de poser l’outil en sécurité.

Petit « plus » pratique : les béquilles escamotables peuvent être « rangées » directement sur le triangle, grâce aux portes béquilles.


Benne basculante

JPEG - 147.4 ko

Elle est animée par deux vérins hydrauliques double-effet de 300 mm de course, positionnés sous la caisse.

Le mouvement est régulier et l’amplitude est bonne.

La puissance des vérins permet le relevage de la benne chargée sans problème.
Le circuit hydraulique avec le répartiteur, le diviseur de débit, les clapets anti-retour, est validé.

À noter : la « fenêtre » en fer déployé, côté conducteur. Elle permet un contrôle visuel du contenu de la benne.


L’entraînement du tapis d’épandage

L’entrainement du tapis est assuré par des roues de diamètre 900mm, équipées de chaines pour une meilleure adhérence.

JPEG - 121.2 ko

L’entrainement est « direct », c’est-à-dire que l’énergie pour entrainer le tapis d’épandage est prélevée « directement » sur l’axe de rotation de la roue. Un choix de pignons adéquats permet de déterminer la vitesse de rotation du tapis.

JPEG - 116 ko

À noter : L’épandage se fait par l’avant de la benne. Ainsi, le conducteur peut contrôler visuellement la descente de la matière organique.


Le tapis d’épandage

Dans les futures versions, le tapis d’épandage sera constitué d’UPN (une barrette de 2 cm de haut, tous les 8 cm).
Attention : sur les photos du premier prototype, ce sont des cornières qui ont été utilisées.


Réglage du débit

Le débit est contrôlé par l’ouverture de la trappe, elle-même actionnée par deux manivelles :


Résultats d’essais

Les premiers essais ont été menés aux Jardins de Chérennes (38) en 2020, avec un fumier de vache passé une fois au retourneur 3 semaines auparavant. Le produit est encore assez fibreux et gras, avec une reprise en masse de certaines zones plus sèches, sous l’effet des champignons.

Le remplissage de la benne se fait très facilement en reculant dans le tas. Mais avec ce genre de compost, il est impératif de ne pas le faire en une fois, pour faciliter l’épandage par la suite. Un deuxième passage de retourneur aurait été profitable pour homogénéiser le produit et défibrer davantage.

Le volume de 0,8m3 de la benne, soit à peu près 500 kg de ce compost, permet d’amender 2 planches de 50m sous serre ( 35t/ha) ou 3 planches de 50m en extérieur (24t/ha) . C’est conforme aux attentes des maraichers sollicités pour avis.

En février 2022, de nouveaux essais ont été menés aux Jardins du Comminges (Jardins de Cocagne dans le 31), avec du compost végétal. Le résultat en vidéo :


Les nouvelles versions (2021-2022)

En 2021, 3 épandeurs ont été réalisés en formation. En début 2022, 6 outils de la nouvelle version v1.2 ont été réalisés.

Les principales nouveautés / améliorations amenées ont été de :

  • fiabiliser la transmission à l’aide d’une chaine plus robuste
  • revoir la conception d’ensemble de manière à faciliter la fabrication de cet outil en formation.

Il reste encore à tester l’outil avec d’autres matériaux (différents composts végétaux ou animaux, BRF...) et adapter la descente de ceux-ci dans la benne afin de limiter le poids sur le tapis d’épandage.


Aller plus loin


Interlocuteurs principaux

Morgan LETELLIER  : Animateur formateur, ingénierie des outils
m.letellier@latelierpaysan.org / 06.01.68.17.96

Thomas TRAN-LE : Apprenti, Tournées de Recensement d’Innovations Paysannes, soutien à la R&D
t.tranle@latelierpaysan.org / 04.76.65.85.98


F.A.Q. sur l’outil
QuestionRéponseDate
Quel type de tracteur est nécessaire ? L’ensemble outil plus compost fait 900kg chargé donc nécessite un bon tracteur avec contrepoids à l’avant. 16/08/2021
Contacts

Vous voulez discuter avec un-e paysan-ne usager-e de cet outil ?
=> Trouvez le(s) sur la carte interactive des autoconstructeurs-trices (Tutoriel d’utilisation de la carte interactive).
Si vous souhaitez contacter un-e autoconstructeur-trice dont les coordonnées ne sont pas disponibles sur la carte, vous pouvez nous le signaler et nous chercherons à vous mettre en relation : contact@latelierpaysan.org.

Merci de privilégier ces échanges de pair à pair ! L’équipe de l’Atelier Paysan n’aura pas forcément d’information sur l’utilisation au quotidien de l’outil : le mieux c’est encore d’échanger avec les utilisateurs-trices !

Au sein de l’équipe de l’Atelier Paysan :
référent-e de l’outil : Fabien Trichard : f.trichard@latelierpaysan.org | suppléant-e : Thomas TL Tranlé : t.tranle@latelierpaysan.org

Versions précédentes

Accéder aux anciennes nomenclatures de l’outil (fichiers .CSV séparateur " ;")

SOUTIENS

Ces travaux bénéficient du soutien financier de l’Europe et du Réseau Rural National, par le biais de la Mobilisation Collective pour le Développement Rural coordonnée par l’Atelier Paysan sur "L’innovation par les UsageR·E·s, un moteur pour l’agroécologie et les dynamiques rurales" (2018-2021)

Ces travaux bénéficient du soutien financier de la fondation d’entreprise Hermès

LICENCE LIBRE

L’ensemble de cet article, des explications, des photos et des plans livrés sont accessibles à tous. Ils sont diffusables et modifiables à condition que vous mentionniez la paternité de l’œuvre (L’Atelier Paysan), et que vous apposiez sur tout document reprenant ces éléments la même licence utilisée par nos soins, à savoir la Creative Commons BY NC SA.